Révision du Scot : avancée des études

2014-2016 : un diagnostic partagé

Les études liées au diagnostic ont été engagées fin 2014, avec l’appui de l’agence d’urbanisme de Lyon et des bureaux d’études spécialisés. Des groupes de travail thématiques ont par ailleurs été organisés tout au long de l’année 2015 avec les acteurs du territoire (élus et techniciens représentatifs des différents EPCI, partenaires institutionnels, associations, …), pour enrichir le diagnostic et la définition des grands enjeux.

Le diagnostic du territoire a été travaillé en s’appuyant sur les 8 « caracterres » issus de la démarche de prospective. Il a permis de faire émerger collectivement les enjeux et défis du territoire propres aux Rives du Rhône et ainsi préparer le travail sur le projet politique (PADD).

Le diagnostic est en cours de mise à jour pour prendre en compte les communes qui ont intégré le SMRR en 2018. Il sera disponible prochainement.

2017 : Travail sur le PADD

2017 a été consacrée au travail sur le projet politique que représente le PADD, à horizon 2040. Chacun des EPCI composant le SMRR a été invité à faire remonter ses remarques et alimenter le projet.

Un pré-débat a été organisé en conseil syndical le 28 novembre 2017. Le débat a eu lieu le 26 juin 2018 sur un PADD défini à l’échelle du nouveau territoire (la commune de Meyssiez et les Communautés de Communes du Territoire de Beaurepaire et du Val d’Ay ayant rejoint le SMRR début 2018).

Le PADD débattu à l’occasion du conseil syndical du 26 juin 2018 est téléchargeable.

2018 : Vers l’arrêt du document

Le travail sur le DOO (Document d’Orientations et d’Objectifs) et sur le DAAC (Document d’Aménagement Artisanal et Commercial) sont en cours. Dans ce cadre, plusieurs ateliers thématiques ont été organisés avec les acteurs du territoire (élus et techniciens représentatifs des différents EPCI, partenaires institutionnels, associations, …). Des ateliers sont de même en cours dans les EPCI pour présenter et échanger sur le DOO et le DAAC.

A noter que les travaux menés sur l’agglomération Roussillon-Saint-Rambert d’Albon alimenteront le projet de Scot.
L’objectif des élus est d’arrêter le Scot début 2019 pour une approbation d’ici 2020.