Le réseau de veille écologique

Le réseau de veille écologique a été créé fin 2009 à l’initiative du Syndicat mixte. Il réunit les principales associations et institutions environnementales du territoire :

  • Association Gère Vivante
  • Centre d’observation de la nature de l’île du Beurre
  • Ligue pour la protection des oiseaux (LPO)
  • Association des amis de l’île de la Platière
  • Conservatoire régional des espaces naturels
  • Conseil Général de l’Isère
  • CPN Le Colibri
  • Parc naturel régional du Pilat
  • Services environnement des intercommunalités
  • Syndicat Mixte Rhône PLURIEL

Ce réseau a été créé dans un triple objectif:

  • Capitaliser et développer les données sur la biodiversité locale, en s’appuyant sur les acteurs environnementaux du territoire
  • Evaluer l’impact du Scot en valorisant les connaissances locales
  • Avoir un impact positif sur la biodiversité à l’horizon 2030

« Le réseau de veille écologique en bref »

Les membres du réseau de veille écologique ont entériné en 2012 leurs engagements mutuels au travers d’une première charte (Acte I). Depuis 2013, ce sont les collectivités du territoire qui sont invitées à s’engager pour la biodiversité au travers d’une deuxième charte (Acte II).